AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  







Partagez|

Lorsque l'Horizon s'assombri...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Karp Diem
Membre
avatar

Membre

Âge : 30
Messages : 33
Pixels : 26505
Avatar : Pip Bernadotte de Hellsing
Hobbies : Manga, dessin, cerf-volant, Dolls Asiatique, et j'en passe...
Localisation : Lille !
Humeur : Testez toujours ? *roule*

PERSONNAGE
Classe: Gunslinger
Statut: //
Inventaire:

MessageSujet: Lorsque l'Horizon s'assombri... Dim 23 Oct 2011 - 17:09


Quelle tristesse... Voyez-vous ça... Voila bien deux ans que tous ces pauvres gens étaient enfermé en Agora. Voila bien deux ans, que chacun frissonnaient devant le bug assassin, et que beaucoup d'entre eux, évitaient les combats pour ne pas se faire avaler comme ça... Voila donc deux ans, où les seuls problèmes résidaient dans les conflits entre les Angels et les Devils, et les PK. Voila deux ans, qui avait suffit pour que le game master prenne ses repères et aide les autres à sa manière... Voila deux ans, où il pouvait au moins faire fonctionner son rang, pour régler des problèmes divers, sans se dire qu'il était réellement inutile. Seulement voila. Depuis peu de temps tout semblait se précipiter. La pseudo harmonie qui s'était installé avait fini par se briser... Karp Diem savait que ce jour la finirait par arriver, mais... Bien qu'il se pensait prêt, il n'en était rien.
Vikenti errait ainsi dans le Parc d'Ys, les mains dans les poches, et le regard rivé sur le sentier qu'il avait emprunté. Tout était sombre autour de lui, chose tout à fait normal, vu l'heure à laquelle il avait décidé de s'éloigner un peu de toute cette agitation, et par conséquent, seul les faibles lueurs des lampadaires de la zone, éclairait ses pas. Tout semblait si fade, si... Triste ? Il fallait bien l'avouer, le Game Master semblait parfaitement se fondre dans cet élément.

Le chemin de l'homme s'arrêta finalement devant un banc posé en face du petit étang. Il se laissa tomber assis dessus, et fit basculer sa tête en arrière, laissant son regard émeraude se poser sur la voute céleste. Des étoiles... De simple pixel posé sur un fond d'encre. Voila ce qu'était à présent le paysage qu'il appréciait tant dans la réalité. Un simple décor, imaginé par l'homme. Ou plutôt copié de la réalité. Mais même s'il savait que cette vision n'était pas naturelle, il ne pouvait s'empêcher de l'apprécier... Un maigre sourire passa sur son visage, puis il ferma les yeux... Erreur mon jeune ami !
Les images repassent. Les images de la journée où tout avait commencé. Il avait était l'un de ceux qui avaient pu voir les premiers véritables détraquages qui s'abattaient à présent sur Agora. Mais comme-ci le destin n'avait pas voulut qu'il y soit préparé, il avait été témoin directe de la disparition d'un des nombreux joueurs prisonniers. Il y avait d'abord eu cet halo bleuté, qui avait entouré l'innocent... Avant qu'il ne disparaisse, comme ça, sans réel motif. D'ailleurs, Karp Diem avait d'abord cru à l'attaque sournoise d'un PK, mais la zone était tellement bien dégagée, qu'il aurait repéré l'énergumène avant même qu'il soit en place pour tirer... Et puis surtout, après vérification, il avait pu confirmer le fait qu'il n'y avait personne d'autre. Bien sûr, ses peurs avaient fini par être confirmé, avec le journal qui avait annoncé ce nouveau Bug, et que donc, pour être à l'abri, il fallait rejoindre Vanaheim.

Silencieux, Vikenti finit par rouvrir les yeux, et porta automatiquement la main sur les plaques militaires qui étaient soigneusement accroché à cette chaine, autour de son cou. Il les écarta toutes les trois, et les plaça devant ses yeux. Malgré la faible lueur, il pouvait lire ce qui y avait été gravé. Nom, prénom, date de naissance, de cette petite famille qu'il chérissait tant, mais qu'il avait perdu -du moins, le pensait-il. Qu'est-ce qu'elles pouvaient bien devenir maintenant ? Est-ce que sa fille grandissait bien ?... Avaient-elles trouvé un autre homme qui pouvait les protéger, comme il aurait pu le faire autrefois ? Tant de questions, qui au final, restait sans réponse. Et l'homme finit par se redresser, laissant les plaques reprendre leur place. Sa main fouilla sa poche, et en sorti un paquet de clope. Il en extirpa une, la coinça entre ses lèvres, puis sortie le briquet après avoir rangé le paquet. Un essais. Deux essais... La flamme apparait, et il allume sa drogue. Vikenti aspira une première bouffé de fumé, puis la recracha doucement, lorsqu'il avait retiré sa cigarette, la coinçant entre deux doigts dans un geste qu'il connaissait parfaitement bien. Le coude gauche posé sur l'un de ses genoux, la tête retenue par cette main, et la droite qui laissait la cigarette se consumer doucement, ne lui donnait pas un air des plus joyeux, bien au contraire.

- Qu'est-ce que vous voulez que l'on fasse contre ça... hein ?...

Une pensée qu'il lâcha à haute voix sans vraiment le vouloir... Mais bon. Vikenti commençait à se demander si tout cela finirait bien. Si tous ceux -dont lui- qui étaient enfermé dans ce monde virtuel, finirait par sortir vivant d'ici, et pas comme un simple cadavre, comme avait pu le faire son frère.

Le Game Master porta une nouvelle fois sa cigarette à ses lèvres, et aspira une nouvelle bouffé, pour la renvoyer une fois de plus à l'extérieur, d'un air peu concerné. Le silence était de mise, et seul le vent -artificiel- soufflait sur ce décors qui l'entourait. S'il y avait un quelconques problèmes ? Peut-être. Mais dans tous les cas, Vikenti préférait rester ignorant sur ce sujet. Il soupira un bon coup puis finit par se redresser, afin de s'étirer mollement. Ce n'était pas tout ça, mais il y avait pas mal de joueurs encore coincé en ces lieux, et encore bien vivant qui avaient grand besoin qu'on leur remonte le moral. Cette fois-ci, le rouquin finit par coincer la cigarette entre ses lèvres, et la laissa là. Il resta immobile quelques minutes, puis finit par se lever, et remit correctement sa veste militaire, et l'écharpe qui le protégée de ce vent froid. L'idée de rentrer à l'Auberge lui traversa l'esprit, mais il était clair qu'il ne pourrait pas fermer l'oeil cette nuit. Alors autant errer, et profiter de la quiétude de la nuit, n'est-ce pas ? Mais bon. Lui qui aurait voulu être seul, c'était finalement rendu compte qu'une autre âme avait décidé d'errer dans le coin. Était-il la depuis le début ? Ou venait-il simplement d'arriver ? Boarf, peu importe. Avec un peu de chance ça lui ferait un peu de compagnie ? Ou alors un peu d'exercice, s'il s'agissait d'un PK de passage qui aurait l'audace de vouloir lui faire la peau.

- C'est une magnifique nuit n'est-ce pas ?

Haaa ironie, quand je te tiens... Enfin. Il était clair que d'être enfermé dans ce lieu, sans pouvoir rien faire, avait fini par lui bouffer le moral. Surtout en cette période qui semblait plonger Agora un peu plus dans le Chaos. Dire que ça ne faisait que commencer...
Revenir en haut Aller en bas

Lorsque l'Horizon s'assombri...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Inner Universe :: Parc-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit